MASC

Modèle MASC

Evaluation de la contribution au développement durable des systèmes de culture

L’outil MASC (pour Multi-attribute Assessment of the Sustainability of Cropping systems) a été conçu pour évaluer la contribution au développement durable des systèmes de culture. Il s’appuie sur une évaluation des trois dimensions usuellement distinguées dans la durabilité (économique, sociale, et environnementale) à travers 39 critères sélectionnés pour rendre compte des performances des systèmes de grandes cultures en Europe de l'Ouest.

Description de la méthode

Pour évaluer un système de culture, il faut renseigner chacun des critères de base qui le caractérise de manière qualitative, à partir d'une échelle de jugement de 3 à 5 classes. MASC effectue ensuite une agrégation progressive des critères, selon un « arbre » qui, partant des 39 critères élémentaires, permet de remonter progressivement pour disposer in fine d’une évaluation globale de la contribution des systèmes de culture au développement durable. L’agrégation des critères se fait à l’aide de règles de décision de type « si -alors ».

Arborescence-MASC-2.0.jpg

Par rapport aux outils d’évaluation existant à l’échelle du système de culture, MASC présente plusieurs intérêts. Cet outil aide ses utilisateurs à porter un jugement sur le degré de satisfaction des objectifs de durabilité assignés aux systèmes de culture, dans les différents domaines économique, social, et agro-environnemental considérés. Il donne un contenu « technique » au développement durable grâce à des critères d’évaluation renseignés à partir d’une description fine des pratiques agricoles (planifiées ou déjà mises en œuvre). Ensuite, en permettant une certaine souplesse dans l’appréhension du développement durable par son utilisateur (pour tenir compte en particulier du poids d’enjeux locaux), il oblige ce dernier à préciser sa vision de la durabilité.

D'un point de vue pratique, MASC est simple d’usage, et pédagogique, puisque l’ensemble du fonctionnement est transparent pour l’utilisateur. Ces caractéristiques en font un outil adapté pour les chercheurs, mais aussi pour les professionnels souhaitant évaluer de manière pluridimensionnelle les pistes de transformation de leurs pratiques.

Le logiciel MASC a été bâti par un groupe de chercheurs et enseignants de quatre unités impliquant l’INRAE et des établissements d'enseignement supérieur (AgroParisTech, INPL, INPT) : unités Agronomie et Eco-Innov de Grignon, UMR AGIR de Toulouse et LAE de Nancy-Colmar.

Il est diffusé sous une licence CECill-C.

Voir aussi

Date de modification : 09 mai 2023 | Date de création : 27 mai 2021 | Rédaction : MEANS